Les mesures en faveur des poissons migrateurs

Concrètement, des quotas de pêche sont fixés, des barrages sont effacés du lit des rivières, des programmes de restauration sont mis en œuvre... Ce sont autant de mesures prises pour préserver notre patrimoine naturel !

Photo du Léguer (Source : Catroux - FDPPMA 22)

Les mesures prises en faveur des migrateurs amphihalins sont de quatre ordres :

  • La protection et la restauration des milieux
  • La gestion des espèces
  • La connaissance des espèces
  • La communication
Ces mesures sont prises conformément à la règlementation en vigueur.

Les Fédérations Départementales pour la Pêche et la Protection des Milieux Aquatiques sont très impliquées localement pour mettre en œuvre toutes ces mesures. Dans cet objectif, elles collaborent avec les collectivités territoriales, notamment avec les structures intercommunales de bassin versant et les structures porteuses de SAGE.

Le programme "Poissons migrateurs" du contrat de projet État-Région est un moyen supplémentaire que se sont donné l'État et la Région pour mettre en place des actions dédiées aux migrateurs amphihalins. L'association Bretagne Grands Migrateurs est chargée de coordonner ce programme depuis 1994 et est en contact permanent avec les financeurs et les maîtres d'ouvrage.

La mise en œuvre de ces actions reste toutefois tributaire de l'engagement des nombreux partenaires qui agissent pour la protection et la restauration des migrateurs amphihalins (voir le rôle des acteurs).