Catégorie parente: Le contexte
Catégorie : Restaurer et garantir la libre circulation

 

Bien que taillé comme une torpille, le saumon ne passe pas à travers les barrages !

 

Couesnon_Pellerin-FDPPMA35

 

 

Sa silhouette athlétique fait du saumon atlantique un très bon nageur apte au saut. Il ne peut cependant franchir les obstacles que sous certaines conditions :

 

  • Il doit être en bonne santé. Plus un individu est grand, plus il saute haut et plus la fosse d'appel doit être profonde.
  • La hauteur de chute ne doit pas dépasser une hauteur proportionnelle à la longueur du poisson.
  • L'obstacle ne doit pas être composé de plusieurs marches trop rapprochées sinon le poisson ne dispose pas d'un espace suffisant pour prendre son élan et atteindre la marche suivante.
  • Une fosse d'appel suffisamment profonde doit précéder l'obstacle afin que le poisson prenne de l'élan.
  • La hauteur d'eau doit être suffisante au droit du barrage et les débits pas trop élevés pour que le poisson nage dès réception. Sinon, il est emporté en aval.

 

Ce sont autant de conditions indispensables au franchissement des obstacles.

 

 


 

 

Plus d'informations dans les ouvrages de référence :

 

Passes à poissons (Larinier, Porcher, Travade)

 

Passes à poissons :

expertises et conception des ouvrages de franchissement

(C. Gosset, M. Larinier, J.P. Porcher, F. Travade)