Restauration de la continuité écologique au niveau du barrage de Pont-Sal sur le Sal

Publié le 6 Juin 2017 dans Actualités
Restauration de la continuité écologique au niveau du barrage de Pont-Sal sur le Sal

Le barrage de Pont-Sal, situé sur la commune de Plougoumelen, a été construit en 1960 sur le Sal pour les besoins en eau potable. En 2012, la production de l'usine a été arrêtée pour cause de pollution. La question de son maintien s'est posée mais les frais de restauration pour la mise en sécurité du barrage et du site se sont avérés trop importants. Par ailleurs, le Sal au niveau du barrage de Pont-Sal est classé en liste 2 au titre de l'article L214-17 du code de l'environnement et est dans la zone d'actions prioritaires pour l'Anguille du plan de gestion anguille.

 

La solution de l'effacement est ainsi apparue la plus pertinente au regard des enjeux économiques, environnementaux et écologiques. Ce projet est porté par le syndicat des eaux du Morbihan (Eau du Morbihan) et est financé à hauteur de 80% par l'Agence de l'eau Loire-Bretagne et le département du Morbihan. Le coût global des études et travaux est estimé à 575 000 € HT.

Photos : vue aérienne du barrage de Pont-Sal sur le Sal (source : Arnaud Le Gal, SDE) à gauche ; photomontage de la situation projetée après l'effacement du barrage de Pont-Sal (source : SCE) à droite

Un ouvrage infranchissable pour les poissons migrateurs

L'anguille européenne, le saumon atlantique et la lamproie marine colonisent le Sal mais se cantonnent à la partie basse du cours d'eau en raison de la présence de la retenue de Pont-Sal qui rend difficilement accessible l'amont du bassin versant pour les espèces migratrices.

 

Les suivis réalisés par la fédération de pêche du Morbihan montrent :

 

Une surconcetration d'anguilles à l'aval immédiat du barrage de Pont-Sal, suggérant des difficultés de franchissement de cet obstacle malgré l'existence d'une passe à anguille

Afin d'apprécier l'impact des travaux d'effacement sur la population d'anguilles, des pêches d'indices d'abondance avant travaux a été menée par la fédération de pêche du Morbihan. Les résultats sont sans équivoque : 

  • En aval du barrage : 279 anguilles dont 78%de moins de 150 mm (anguillettes en migration)
  • En amont immédiant de la retenue : 79 anguilles dont 25% de moins de 150 mm

Des pêches d'indices d'abondance anguilles seront également mené après la réalisation des travaux.

 

Visualiser la vidéo de la fédération de pêche du Morbihan sur les pêches d'indices d'abondance anguilles menées avant les travaux d'effacement du barrage de Pont-Sal :

 

Un franchissement impossible du barrage de Pont-Sal par les lamproies marines

Chaque année, des frayères de lamproies marines sont observées uniquement sur la partie basse du Sal en aval du barrage de Pont-Sal. 

 Télécharger le rapport de suivi de la reproduction des lamproies marines dans le Morbihan en 2016

 

La restauration écologique au niveau du barrage de Pont-Sal

Les travaux d'effacement du barrage de Pont-Sal devraient restaurer la continuité écologique sur plus de 2 km du Sal. L'abaissement de la ligne d'eau devrait également permettre de retrouver sur plus de 1 km (zone d'influence actuelle de l'ouvrage = retenue d'eau) des habitats favorables à la reproduction et à la croissance des poissons migrateurs.

 

Pour en savoir plus : http://www.pont-sal.eaudumorbihan.bzh