Connaître les rivières d'origine des truites de mer

Publié le 21 Septembre 2017 dans Actualités
Connaître les rivières d'origine des truites de mer

 

Le programme européen SAMARCH (Salmonid management round the Channel - Gestion des salmonidés dans la Manche) vise à améliorer la gestion des populations de saumons et de truites de mer dans la Manche, en particulier dans les eaux côtieres et estuariennes.

 

Dans ce cadre, un des axes de travail cherche à identifier, à partir de données génétiques, les zones principalement utilisées par les truites de mer lors de leur séjour en mer (alimentation, dispersion...).

 

La première étape est la constitution d'une base de données génétiques sur les truites de mer pour 20 à 30 rivières de part et d'autre de la Manche afin de connaître les rivières d'origine des truites de mer capturées en mer, en estuaire ou en aval des cours d'eau.

  • Echantillonnage de truitelles en 2017

Sur 8 cours d'eau de la façade Nord Bretagne, des pêches électriques vont être menées à l'automne par l'INRA en collaboration avec BGM et les fédérations de pêche bretonnes, pour prélever 30 à 40 juvéniles de truites par rivière.

 

Les 8 rivières retenues abritent des populations de truites de mer qu"il est nécessaire de mieux connaître. Il s'agit de l'Aber Wrac'h, l'Horn, le Guillec, le Kérallé, la Flèche, le Couesnon,  le Yar et le Frémur d'Hénanbihen.

 

Sur chaque individu sera prélevé un fragment de nageoire pectorale ou pelvienne, en vue des futures analyses génétiques, puis remis à l'eau.

 

  • Collecte d'écailles de truites de mer adultes en 2018

Le principe de l'opération repose sur la déclaration des captures de truites de mer adultes et la réalisation de prélèvements de leurs écailles par les pêcheurs.

 

 

L'utilisation de ces informations génétiques permettra également d'identifier d'une part, les chemins les plus probables pour la dispersion de la truite entre les rivières et d'autre part, les paramètres environnementaux qu facilitent ou limitent leurs mouvements (nature des fonds marins, courants...). Couplées avec des données environnementales et de position des poissons issues de balises disposées en estuaire et en mer, ces informations génétiques participeront à l'élaboration d'une cartographie des zones les plus importantes pour les déplacements de la truite de mer.

 

Connaître la truite de mer

 

Le programme SAMARCH est financé par le programme interreg "France (Manche) Angleterre" :