Catégorie parente: La Bretagne
Catégorie : Bassins versants

DescriptionAgrandir la carte

Ces bassins versants sont situés en Ille-et-Vilaine entre Cancale (35) et le Mont-Saint-Michel (50). Ils se caractérisent par une zone aval de marais qui s’étend sur une bande de 5km de large dans les terres. Dans cette zone de marais, l’altitude varie de 3 à 8 m ; l’absence de pente et la présence de nombreux ouvrages hydrauliques (clapets et vannes) conduisent à une gestion artificielle des niveaux d’eau adaptée à l’exploitation agricole des parcelles. Les nombreux biefs aménagés dans ces marais composent un réseau hydraulique complexe qui crée des connections entre le Biez Jean et le Meleuc entre Dol-de-Bretagne et la mer.


Le Guyoult prend ses sources à Broualan à environ 100m d’altitude. Il s’écoule alors vers le Nord sur 8km et bifurque à l’Ouest en direction de Dol-de-Bretagne. Le Landal et le ruisseau du Tertre Bintin sont ses principaux affluents en rive gauche. Le ruisseau du Guilloche est son plus grand affluent en rive droite. Sur les bassins du Biez Jean et du Meleuc, le ruisseau de la Hirlais, la rivière Jean, le Meleuc et le ruisseau du Bois Hamon confluent d’Est en Ouest dans un réseau de canaux.


Ces bassins versants totalisent une surface drainée de 444km². Des ouvrages à la mer (portes à flot) au Vivier-sur-Mer et à Saint-Benoît-des-Ondes empêchent la marée de progresser dans ces canaux. Ces ouvrages contrarient les déplacements des poissons entre la mer et les eaux continentales et limitent les surfaces de croissance disponibles pour les anguilles.

Présence de migrateurs amphihalins

 

Agrandir la carte

 

Répartition des migrateurs amphihalins sur le bassin versant du Couesnon en 2012

 

 

(Sources : Onema, 2011, Jouanin et al., 2012 – Réalisation : BGM)


L’impact des portes à flot et du système de gestion des niveaux d’eau dans les marais n’a pas été évalué sur ces bassins versants. On sait cependant que les marais constituent des habitats potentiellement intéressants pour les anguilles. Une fois passées ces portes à flot, le bassin versant du Guyoult est accessible pour l’anguille et les bassins versants du Meleuc et du Biez Jean de façon très réduite en raison de la présence de barrages de retenue non loin de la rupture de pente située en bordure des marais : étang de Mireloup sur le Meleuc situé à 3,9km du marais, étang du Bas Miniac sur la Molène situé à 3km du marais et étang de Beaufort sur la rivière Jean situé à 4,2km du marais.

 

Les inventaires piscicoles réalisés sur le Guyoult révèlent la présence de lamproies marines sur ce fleuve (Source : ONEMA). Une frayère a d'ailleurs été observée en 2012 lors de comptages de frayères sur le Guyoult (FDPPMA 35, document en téléchargement ci-dessous).

Études et suivis sur les migrateurs amphihalins

Année 
Maître d'ouvrage 
Intitulé de l'étude ou du suivi
2010 FDPPMA 35 Indice d'abondance anguille sur les bassins du Biez Jean et du Guyoult (15 stations)
Depuis 2014 FDPPMA 35 Suivi - Réseau de suivi du recrutement d'anguilles en Bretagne : côtiers d'Ille-et-Vilaine

 

Structures porteuses d’actions

Fédération Départementale pour la Pêche et la Protection des milieux Aquatiques de l’Ille-et-Vilaine

 

Syndicat intercommunal des bassins côtiers de la région de Dol-de-Bretagne (SBCDol) porteur du SAGE des bassins côtiers de la région de Dol-de-Bretagne

 

 

Partenaires techniques et/ou financiers

La Cellule d'Animation et Suivi Technique à l'Entretien des Rivières (ASTER) n'est pas mise en œuvre par le conseil général d'Ille-et-Vilaine.

 

La FDPPMA d'Ille-et-Vilaine peut assurer un appui technique, voire financier, pour les travaux de restauration des milieux aquatiques.