Catégorie parente: La Bretagne
Catégorie : Bassins versants

DescriptionAgrandir la carte

Le bassin versant de l’Aven est encadré par le bassin de l’Odet à l’Ouest et celui de l’Isole/Ellé/Laïta à l’Est. L’Aven prend ses sources à Pen Aven sur la commune de Coray à 220m d’altitude et 191 km de la mer ; ce qui lui confère une pente moyenne de 1,16‰. Il rejoint la rivière de Belon dans l’Océan Atlantique à hauteur de Port Manec’h après avoir traversé Rosporden et Pont Aven. Son bassin versant a une surface de 200km². Ses affluents sont les ruisseaux de Pont ar Chleudic, de Pont ar Bastard, de Pont ar Marc’had et le Ster Goz de la source vers la mer. Le Ster Goz situé en rive gauche est son principal affluent.


Le Saint-Laurent est le fleuve côtier le plus à l’Est de ces 4 côtiers. Son principal affluent, le Stivell situé en rive droite, prend ses sources dans le bois de Pleuven. Les sources du Saint Laurent se situent sur la commune de Saint Yvy non loin des sources du Jet. Ce petit bassin côtier a une surface de 29km², ceux du Moros et du Belon font 50km² chacun. Le Moros est le fleuve qui conflue avec la mer dans le port de la ville close de Concarneau.  


Ces petits fleuves côtiers se situent dans un contexte naturel relativement bien préservé du fait notamment de l’encaissement des fonds de vallée difficilement accessibles pour une exploitation agricole. Les principales perturbations de l’Aven se situent aux environs de Rosporden avec la présence d’étangs et de rejets de l’agglomération.

Présence de migrateurs amphihalins

 

Agrandir la carte

 

Répartition des migrateurs amphihalins sur les bassins versants du Saint-Laurent, du Moros, de l'Aven et du Belon en 2012

 

 

(Sources : Onema, 2011, Jouanin et al., 2012 – Réalisation : BGM)

 

Ces fleuves côtiers sont bien colonisés par les poissons migrateurs ;  notamment le saumon qui fait l’objet d’un suivi annuel spécifique. Pour cette espèce, la présence relativement proche de la mer de zones de frayères et une bonne circulation migratoire garantissent un niveau de recrutement annuel correct en juvéniles de saumons.


La truite de mer est également présente. Par contre, il n’est pas fait mention de présence d’aloses et de lamproies marines.

Études et suivis sur les migrateurs amphihalins

Dans le tableau ci-dessous, seul le rapport le plus récent des suivis inter annuels est téléchargeable. Il intègre en effet l'ensemble des années de suivi et en dresse une synthèse.

 

Année
Maître d'ouvrage
Intitulé de l'étude ou du suivi
Depuis 2003 FDPPMA 29 Suivi d'indices d'abondance Saumon (14 stations sur l'Aven)
2013 Privé Travaux - Restauration de la libre circulation sur le seuil du moulin de St Ouarneau sur le Belon (Passe à poissons)
2014 FDPPMA 29 Etat des populations d'anguille sur les bassins du territoire du Sud Cornouaille

 

 

Structures porteuses d’actions

Fédération Départementale pour la Pêche et la Protection des Milieux Aquatiques du Finistère

 

SAGE Sud Cornouaille, Communauté de communes du Pays Fouesnantais

 

Communauté de communes du Pays de Quimperlé (COCOPAQ)

 

Concarneau Cornouaille Agglomération (CCA)

 

Ville de Concarneau

 

 

Partenaires techniques et/ou financiers

Dans le Finistère : Cellule d'Animation sur les Milieux Aquatiques (CAMA 29)

  • Anne Huitric, Conseil départemental du Finistère (02 98 76 26 53 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)
  • Nicolas Bourré, Fédération pour la Pêche et la Protection de Milieux Aquatiques du Finistère (02 98 10 34 20 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)