L'anguille est sensible aux pollutions de l'eau. Cette sensibilité est surtout préjudiciable au stade de l'anguille argentée.

 

Gros plan d'anguille

 

La biologie particulière de l'anguille la rend sensible à la qualité de l'eau :

  • Son mode de vie benthique dans les eaux calmes telles que les lagunes, les marais et les étangs :

Les polluants (métaux lourds, organochlorés tels que le PCB) s'accumulent dans ces zones de dépôt. L'anguille est très exposée aux substances toxiques car elle affectionne ces endroits calmes ; elle y est au contact des sédiments pendant de longues périodes.

  • Sa capacité à stocker des graisses en vue du jeûne prévu lors de la traversée de l'Atlantique :

L'anguille a une forte aptitude à stocker des graisses. Les substances toxiques sont stockées dans ces tissus graisseux indispensables à sa migration en mer.

 


 

 

 

Plus d'information :

 

Accéder à l'article de LOGRAMI sur les recommandations de l'ANSES vis-à-vis des PCB