Catégorie parente: L'anguille
Catégorie : Etat de la population d'anguille

L'anguille doit franchir 4 barrages en 5600 mètres dès l'estuaire du Frémur avant de coloniser le bassin versant.

 

C'est la distance que sépare le barrage de Roche Good, premier obstacle dans l'estuaire, et le barrage de Bois Joli. Trois autres barrages totalement infranchissables lui succèdent. Chacun dispose d'un dispositif de franchissement pour les jeunes anguilles et les barrages de Pont es Omnes et de Bois Joli d'un dispositif de comptage permettant de les dénombrer.

 

Le suivi a débuté en 1996 sur les barrages de Pont es Omnes et de Bois Joli. Les comptages ont lieu sans interruption tous les 3 jours en moyenne (la fréquence des relèves augmente lors des pics de migration). Depuis 2012, le piège de montée au niveau de Pont es Omnes n'est plus en fonctionnement.

Localisation

Carte de localisation des barrages sur l'aval du Frémur

 

Pour connaître chaque site de piégeage, télécharger la fiche descriptive correspondante :

 

Station de piégeage de Pont es Omnes

Station de piégeage de Bois Joli

Résultats des suivis

Depuis le début des suivis, les effectifs de jeunes anguilles sont très fluctuants.

Évolution des effectifs de jeunes anguilles comptées sur le Frémur

(Source : FishPass pour Bretagne Grands Migrateurs, 2012)

 

La quantité de jeunes anguilles qui colonisent réellement le bassin du Frémur est révélée par le comptage de Bois Joli, barrage le plus amont.

 

 


 

 

Télécharger le dernier rapport de suivi des migrations d'anguilles et évaluation des stocks en place sur le Frémur en 2014.