Catégorie parente: L'anguille
Catégorie : Etat de la population d'anguille

Le barrage d'Arzal a été construit en 1970 dans l'estuaire du fleuve.

 

Le suivi des anguilles en montaison est réalisé depuis 1996. Bien que situé dans l'estuaire, le piège ne permet de capturer que les individus qui ont un comportement de nage active. A l'inverse, les civelles portées par le courant ne sont pas dénombrées dans ce piège car elles ne sont pas capables de nager ou de ramper pour monter sur la rampe à anguilles.

 

Les comptages ont lieu sans interruption pendant toute la durée de la montaison. Les anguilles sont dénombrées puis relâchées en amont.

 

2 passes à anguille sont aménagées sur le barrage d'Arzal en estuaire de Vilaine : l'une en rive gauche, l'autre en rive droite.

Localisation

Carte IGN Arzal

 

Localisation du barrage d'Arzal (Source : IGN)

 

Pour connaître le site de piégeage, télécharger les fiches descriptives :

Passe à anguilles d'Arzal en rive gauche

Passe à anguilles d'Arzal en rive droite

Résultats

Les informations collectées sur le barrage d'Arzal au sujet de l'anguille sont nombreuses. Les études scientifiques menées par l'Institution d'Aménagement de la Vilaine au sujet des migrateurs sont disponibles sur le site internet de l'IAV grâce au lien suivant : http://www.eptb-vilaine.fr/site/index.php/les-migrateurs

 

Tant que les conditions de température et de salinité ne leur conviennent pas, les civelles ne nagent pas mais sont portées par le courant de la marée montante. Elles se concentrent alors dans l'estuaire au pied du barrage. Cette configuration de l'estuaire due à la présence du barrage améliore la capturabilité des civelles par la pêcherie en aval du barrage. Les passages d'anguilles dans la passe n'a lieu que lorsque les 2 conditions suivantes sont réunies :

 

- s'il reste des civelles dans l'estuaire après l'atteinte des quotas de pêche

- si les conditions de salinité et de températures conviennent

 

Lorsque ces conditions sont remplies, on observe les effectifs de civelles suivants :

 

 

Effectifs de civelles sur la Vilaine en 2015 (passe en rive gauche) (Source : IAV)

 

 

Saisonnalité des arrivées de civelles (Source : IAV)

 

Migration cumulée des anguilles jaunes en fonction de l'avancée de la saison entre 1996 et 2015 pour la passe en rive gauche. L'épaisseur du trait est proportionnelle à l'intensité de migration. L'année 2015 est soulignée par un trait pointillé.

(Source : IAV)

 

 

Télécharger le rapport du suivi du stock d'anguilles sur la Vilaine (suivi des passes pièges et du stock en place par pêche électrique)