Suivi de la dévalaison des anguilles argentées

La différenciation sexuelle a lieu au stade de l'anguille argentée après plusieurs années passées en eau douce (jusqu'à 20 ans pour les femelles en Bretagne).

Les quantités d'anguilles argentées produites en Bretagne sont difficiles à évaluer. Elles sont estimées à partir des densités d'anguilles jaunes en supposant qu'environ 5% d'entre elles s'argentent. Cela suppose à la fois de connaître les densités d'anguilles jaunes et les taux de mortalités selon leur origine (pêche, turbines...). Ces données sont modélisées dans un outil dédié, le modèle EDA (Eel Density Analysis).

EDA permet de prédire les densités d’anguilles jaunes et l’échappement d’anguilles argentées à partir des données des réseaux de pêches électriques. La version 2015 d’EDA (version 2.2) est basée sur un jeu de données de 24 541 opérations de pêches électriques contre 9 556 pour la version EDA 2.1 de 2012. L’augmentation du jeu de données s’explique par l’intégration des pêches en milieu profond et des données des réseaux spécifiques anguilles. Le modèle se distingue également par la prédiction des densités par classes de tailles séparées par les bornes 150, 300, 450, 600 et 750 mm. Les impacts anthropiques de la pêche de civelle, de la pêche aux lignes et des pêches amateur et professionnelles des anguilles jaunes en milieu fluvial ainsi que de la pêche de l’anguille argentée et des turbines, ont été intégrés.

Pour en savoir plus, consulter le rapport EDA 2.2.

Pour télécharger la couche SIG des densités d'anguilles prédites par EDA 2.2., consulter le site PONAPOMI

La production d'anguilles argentée sur les cours d'eau bretons est estimée à 35 tonnes soit 5,7 % de la production du territoire français (618 tonnes au total).

production ang argentee eda

Production d'anguilles argentées prédites par EDA 2.2. en 2015 à l'échelle de la France et sa répartition par UGA. La taille des cercles pleins est relative à la biomasse, celle des pointillés noirs est relative à la surface en eau issue du RHT. Les UGA dont le cercle est à l'intérieur du cercle bleu ont une productictivité plus faible que la moyenne. C'est le cas de la Bretagne.

Suivis de la dévalaison des anguilles argentées en Bretagne

  1. Sur le Frémur
  2. Sur la Vilaine

Les anguilles argentées sont capturées dans un piège lors de leur migration catadrome. Elle sont dénombrées puis relâchées dans le milieu naturel.

Pour la dévalaison 2015/2016, la surverse de Bois-Joli a débuté le 22 janvier 2016 et seules quelques anguilles ont été capturées dans le piège de Pont-es-Omnès avant cette date. Au total, 4 pics de dévalaison ont été observés en synchronisation avec les augmentaitions de débits.

La dévalaison 2015-2016 a été assez moyenne avec 349 anguilles dévalantes, dont 306 au stade argenté, 9 en cours d'argenture et 34 au stade jaune. Ceci peut s'expliquer par une surverse tardive (fin janvier) ainsi que par des densités en nette diminution sur le bassin versant.

Lors de la dévalaison 2015-2016, 86 individus opnt été retrouvés morts dans le piège de dévalaison, représentant 25% des anguilles dévalantes.

 2016 dévalaison anguilles Fremur

Evolution du nombre d'anguilles vivantes et mortes capturées au piège de Pont-es-Omnès de 1996 à 2016

Depuis 2001, les effectifs de géniteurs en migration catadrome sont plus faibles que lors de la période qui précède. L'année 2011 présente le plus faible effectif depuis le début du suivi en 1996. Bien qu'en 2012 les effectifs d'anguilles argentées en dévalaison remontent, ils retrouvent des niveaux très bas en 2013 et 2014.

Télécharger le rapport du suivi des migrations d'anguilles et d'évaluation des stocks en place sur le Frémur en 2017 (Fish-Pass pour le MNHN)

Un système de sonar a été installé sur le barrage d'Arzal en 2011. Il permet d'évaluer plus précisément les quantités d'anguilles argentées produites par le bassin versant de la Vilaine à partir de 2012.

 Capture d'écran du Didson

Vue d'écran de lecture du sonar multifaisceau...  on distingue un poisson en haut à gauche. L'identification des espèces sur ces images est une affaire de spécialiste !

Les images sont enregistrées en continu puis dépouillées afin de dénombrer les anguilles argentées. 2 615 individus dévalants ont été comptabilisés lors du suivi 2012-2013, 1 999 sur 2013-2014 et 1 937 sur 2014-2015.

Un total de 3 810 anguilles a été compté au DIDSON en 2016. Les effectifs extrapolés à partir des données considérées comme fiable , les effectifs modélisés pour les mauvaises positions du DIDSOn et les effectifs extrapolés pour les jours sans estimation donnent une estimation quantitative partielle des effectifs d'anguilles argentées en dévalasion sur la Vilaine : 114 186 anguilles argentées soit 58,3 tonnes en 2016.

Télécharger le suivi de la dévalaison des anguilles argentées en 2015-2016 sur la Vilaine à l'aide d'un DIDSON (Briand et al., 2017)