Réseau de suivi du recrutement par pêche électrique en Bretagne

Indice d'abondance médian régional 2017 : 4,2

Etat 2017 : picto nondefini  NON DEFINI

Tendance : picto tendancend NON DEFINI

Source : FDAAPPMAs 22, 29, 35 et 56 - Mise à jour : 28/05/2017

Le réchauffemment printanier des eaux s'accompagne d'une migration active des anguilles en amont des estuaires. La pigmentation progresse sur le corps des civelles qui deviennent de petites anguilles et reprennent leur alimentation. Les anguilles dites "jaunes" colonisent alors les eaux côtières, les estuaires et et les eaux douces.

Le recrutement fluvial correspond à la part de jeunes anguilles qui migrent vers l'amont du fleuve pour coloniser les eaux douces. Il s'agit de la migration anadrome du cycle biologique de l'espèce. Ce sont les individus de petite taille (<12 cm) qui ne se sont pas encore sédentarisés en eau douce. L'objectif du réseau de suivi est de suivre les variations interannuelles du recrutement en jeunes angulles sur les cours d'eau bretons.

Un recrutement annuel évalué par la méthode des indices d'abondance anguilles

L'objectif est de suivre les variations interannuelles du recrutement en jeunes anguilles sur les cours d'eau bretons.

Sur des stations situées dans la zone d'influence de la marée et à l'aval de tout obstacle et autres mpacts anthropiques, des pêches à l'électricité sont réalisées selon le protocole de pêche d'indices d'abondance anguilles. Cette méthode permet de suivre les populations d'anguilles selon un plan d'échantillonnage déterminé par la largeur du cours d'eau.

Le suivi a débuté en 2014. Aujourd'hui, le réseau breton de suivi du recrutement en jeunes anguilles est constitué de 21 stations.

IAang Station Suivi recrutement annuel Bretagne 2017

Répartition des stations du réseau bretons de suivi du recrutement en jeunes anguilles (Source : L. Le Gurun - BGM, 2018)

Descritption de l'indicateur

Les indices d'abondance sont issus des données de pêches électriques dont la méthode, dérivée des EPA, a été mise au point par Cédric Briand et Pascal Lafaille. L'indice d'abondance obtenu correspond au nombre moyen d'anguilles capturés par point.

Résultats du suivi du recrutement en jeunes anguilles

En 2017, l'indice d'abondance médian régional est de 4,2. Il atteint 7,3 dans le sud de la Bretagne et 3,4 dans le nord. L'abondance relative dans le sud Bretagne est supérieure à celle du nord Bretagne depuis le début du suivi. Cette différence semble se réduire depuis 2016.

Recrutement Evolution IA ANG 2014 2017 Evolution de l'indice d'abondance anguilles médian dans le cadre du réseau de suivi du recrutement annuel

L'analyse des indices d'abondance anguilles permet de distinguer en 2017 :

  • 2 stations aux fortes abondances (IA entre 10 et 15) sur la Douffine et l'Ellé
  • 8 stations aux abondances moyennes (IA entre 5 et 10)
  • 6 stations aux abondances faibles (IA 2,5 et 5)
  • 5 stations aux abondances très faibles (IA < 2,5)

IAang Suivi recrutement annuel Bretagne 2017Indice d'abondance sur les 21 stations du réseau de suivi du recrutement annuel en jeunes anguilles en Bretagne en 2017 (Source : L. Le Gurun - BGM, 2018)

Au total, 3 287 anguilles ont été capturées en 2017 sur les 21 stations propectées. 56,4 % mesuraient 100 mm ou moins. Cette proportion a chuté en 2017 par rapport aux années précédentes (de 67% en 2015 à 73% en 2014). Elle est par ailleurs la plus faible depuis la mise en place du suivi en 2014. Les anguillettes mesurant plus de 100 mm restent minoritaires mais leur part a augmenté en 2017 et est même la plus forte observé depuis 2014.

Recrutement repartition taille IA ANG 2014 2017

Quelque soit l'année, il s'agit en majorité d'individus juvéniles entrés en cours d'eau dans l'année. Le choix des stations s'avère donc pertinent par rapport aux objectifs de l'étude.

Télécharger la fiche régionale du suivi du recrutement annuel en jeunes anguilles 2017