Répartition des aloses en Bretagne

Les aloses sont de bonnes nageuses mais ne présentent pas d'aptitude au saut. Elles ne sont donc pas capables de franchir les obstacles aménagés sur les axes de migration vers les frayères. Elles sont donc contraintes de frayer à l'aval des obstacles. Les bulls constituent des indices de présence de cette espèces.

En Bretagne, la grande alose est observée sur la partie aval de plusieurs cours d’eau côtiers : le Couesnon, la Rance, l’Arguenon, le Gouessant, le Gouët, le Trieux, le Leff, le Jaudy, le Léguer, le Penzé, l’Elorn, l’Aulne, le Goyen, l’Odet, le Scorff, le Blavet et l’Auray. Elle remonte la Vilaine jusqu’au barrage de Malon à Guipry (indice de confiance fort pour cette limite) où, malgré des expériences d’abaissement du clapet, les conditions de franchissement ne sont pas satisfaisantes pour les aloses. Elle est également retrouvée sur l’Oust qui est le principal affluent de la Vilaine ainsi que sur l’Aff.

 

Si en Bretagne historiquement l’alose feinte aurait été observée sur l’Aulne et la Vilaine, sa présence n’y est aujourd’hui pas certaine.

Aire de repartition ALO ONEMA INRA 2012