Indices d'abondance saumons en Bretagne

IA pondéré régional 2017 : 35,73

Etat 2017 : picto moyen MOYEN (par rapport à la moyenne 2007-2016)

Tendance : picto stable STABLE (par rapport à la moyenne 2007-2016)

Source : FDAAPPMAs 22, 29, 35 et 56, INRA - Mise à jour : 07/11/2017

Indices d'abondance saumons en Bretagne

Plus de 400 000 jeunes saumons naissent chaque année dans les cours d'eau bretons. Tous ces jeunes saumons naissent dans des endroits choisis par leurs parents pour assurer une survie optimale à leur descendance.

La production de jeunes dépend de la survie aux étapes successives du cycle biologique. Les taux de survie diffèrent à chaque stade de développement. Ils varient selon les conditions de vie au cours du stade en question (crue, sécheresse...) et selon le cours d'eau (quantité d'abris et de nourriture disponibles, qualité de l'eau...). D'autres mortalités s'ajoutent en raison de la présence d'obstacles aux migrations :

  • Lors de la dévalaison, des smolts peuvent mourir s'ils passent dans les turbines hydroélectriques
  • En montaison, les barrages provoquent des retards de migration et peuvent parfois devenir complètement infranchissables lors de faibles niveaux d'eau, notamment pour les plus petits individus. Les obstacles sont d'ailleurs de moins en moins facilement franchissables pour les saumons dont la taille diminue en raison des changements du milieu marin (réchauffement climatique).

Une production annuelle évaluée par la méthode des indices d'abondance de saumon

Tacon caché derrière un caillou (FDPPMA 29)

Les secteurs potentiellement favorables à la reproduction et à la croissance des jeunes saumons sont connus. Ils ont été décrits précisément et étudiés depuis plusieurs décennies. Il s'agit des zones courantes bien oxygénées et caillouteuses généralement situées sur les têtes de bassin versant. Dans les secteurs favorables à la croissance des juvéniles de saumon, des pêches à l'électricité sont réalisées selon le protocole de pêche d'indices d'abondance de saumons. Cette méthode permet d'évaluer chaque année la réussite de la reproduction du saumon atlantique.

L'évaluation de la production de tacons est un paramètre essentiel. Il constitue un indicateur fiable qui répond à deux objectifs :

Le suivi a débuté en 1997 sur 7 bassins versants (Leff, Trieux, Léguer, Aulne, Odet, Scorff, Blavet). 21 bassins versants sont prospectés depuis 2012.

Descritption de l'indicateur

Les indices d'abondance sont issus des données de pêches électriques dont la méthode, dérivée des EPA, a été mise au point par Prévost et Baglnière (1993). L'indice d'abondance obtenu correspond au nombre de tacons 0+ capturés en 5 min de pêche effective sur des secteurs favorables à la production de juvéniles. L'indice obtenu sur chaque tronçon est pondéré par la surface en équivalent radiers-rapides - qui correspond aux surfaces de radiers, rapides et 1/5ème des plats - de manière à obtenir un indice d'abondance pondéré qui soit représentatif de la productivité du bassin. La moyenne régionale est obtenue de la même manière, en pondérant l'indice de chaque bassin à la surface productive de celui-ci.

Mode de calcul et règles d'interprétation de l'indicateur

L'état de l'indice pondéré se caractérise par rapport à la moyenne régionale interannuelle sur 10 ans à l'échelle régionale et par rapport à la moyenne pondérée régionale de l'année et la moyenne interannuelle du bassin à l'échelle d'un bassin. Il a été déterminé 5 classes d'état :
  • ETAT TRES BON : la valeur est supérieure à 150% de la moyenne régionale / du bassin
  • ETAT BON : la valeur se situe entre 110 et 150% de la moyenne régionale / du bassin
  • ETAT MOYEN : la valeur se situe entre 90 et 110% de la moyenne régionale / du bassin
  • ETAT MAUVAIS : la valeur se situe entre 50 et 90% de la moyenne régionale / du bassin
  • ETAT TRES MAUVAIS : la valeur est inférieure à 50% de la moyenne régionale / du bassin
La tendance corespond au taux de variation de la moyene pondérée annuelle sur la moyenne pondérée sur 10 ans de la Bretagne ou du bassin. 5 classes ont été définies :
  • En forte hausse : la valeur annuelle a augmenté de plus de 20% par rapport à la moyenne interannuelle
  • En hausse : la valeur annuelle a augmenté entre 5 et 20% par rapport à la moyenne interannuelle
  • Stable : la valeur annuelle se situe entre - 5 et +5% de la moyenne interannuelle
  • En baisse : la valeur annuelle a diminué entre 5 et 20% par rapport à la moyenne interannuelle
  • En forte baisse : la valeur annuelle a diminué de moins de 20% par rapport à la moyenne interannuelle

Fiabilité de l'indicateur

La méthode de pêche utilisée pour le suivi des indices d'abondance de juvéniles de saumon est standardisée. Les données obtenues sont considérées comme robustes.

Résultats du suivi des indices d'abondance de juvéniles de saumon

A l'échelle de la Bretagne

En cas de difficultés d'affichage, cliquer directement sur la légende de l'illustration.  

Avec un indice de 35,73, la production de juvéniles de saumon à l'échelle régionale est stable en 2017 par rapport à la production moyenne régionale 2007-2016 (taux de variation de - 5 % - indice moyen 2007-2016 de 34,74).

Evolution des indices d'abondance pondérés à l'échelle régionale en Bretagne (polyligne bleue = moyenne régionale pondérée lissée ; ligne verte = moyenne régionale interannuelle sur 10 ans)

Sur les 21 cours d'eau échantillonnés, 12 cours d'eau ont des indices inférieurs à leur moyenne interannuelle 2007-2016.

8 bassins sont en forte hausse en 2017 par rapport à leur moyenne 2007-2016 : Couesnon, Gouët, Douron, Aulne, Aven, Ellé-Isole, Blavet et Kergroix ; 3 bassins en hausse : Léguer, Goyen et Odet ; 1 bassin stable : Yar ; 1 bassin en baisse : Scorff et 8 bassins en forte baisse : Leff, Trieux, Jaudy, Queffleuth, Penzé, Elorn, Mignonne-Camfrout-Le Faou et Pont du Roc'h.

Evolution des indices d'abondance pondérés de juvéniles de saumons en 2017

 

La production en juvéniles de saumon est variable selon les bassins. On distingue :

    • 1 cours d'eau important avec l'Ellé qui représente plus de 25 % de la production régionale
    • 6 cours d'eau intermédiaires (entre 5 et 10 % du total régional) ; Odet, Blavet, Léguer, Elorn, Scorff et Penzé
    • 6 petits cours d'eau (entre 2 et 5 %) : Douron, Aven, Trieux, Aulne, Couesnon et Goyen
    • Un ensemble de très petits cours d'eau ; Mignonne-Camfrout-Le Faou, Leff, Gouët, Jaudy, Kergroix, Yar, Pont du Roc'h et Queffleuth.

Contribution à la production régionale de juvéniles de saumon en 2017 par bassin en Bretagne (carte)

Contribution à la production régionale de juvéniles de saumon en 2017 par bassin en Bretagne (graphique)

 

Pour en savoir plus : Télécharger la fiche régionale 2017

Les rapports de suivi de l'année 2017 des 4 départements bretons ne sont pas encore disponibles mais seront mis en ligne prochainement.

 Vous pouvez télécharger les rapports 2016 de suivi d'abondance de juvéniles de saumons :

A l'échelle des bassins

Télécharger les fiches bassins 2017 :

 

L'évaluation du recrutement annuel de juvéniles de saumon par la méthode des indices d'abondances est disponible par année et bassin depuis la mise en place du suivi. La fiche "indicateur" ci-dessous est interactive ; il vous suffit de choisir l'année et le bassin pour visualiser et télécharger les résultats. En cas de difficultés d'affichage, accéder au module interactif sur Tableau public.