Les établissements publics

Les établissements publics de l'État élaborent des programmes et des plans de gestion des migrateurs amphihalins. Dans le cadre du contrat de projet État-Région, ils contribuent financièrement et techniquement à la mise en place d'actions en faveur des grands migrateurs en Bretagne.

Logo AELB

L'agence de l'eau Loire-Bretagne

Les Agences de l’eau (articles L213-8-1 et 213-8-2 du code de l’environnement) aident financièrement et techniquement les opérations d'intérêt général au service de l'eau et de l'environnement. Elles contribuent à l’amélioration de l’habitat et des conditions de circulation des espèces migratrices.

Les agences de l’eau financent également des études et suivis sur les poissons migrateurs, et contribuent ainsi à l’acquisition de connaissances à des fins de gestion sur ces espèces. Les délégations de l’Agence de l’eau Loire Bretagne appuient les maîtres d’ouvrages au niveau administratif.

Pour connaître les modalités et les taux de subvention des aides financières attribuées par l'Agence de l'Eau Loire-Bretagne, cliquer ici.

logo afb

L'Agence française pour la biodiversité

L'Agence française pour la biodiversité est un établissement qui exerce des missions d'appui à la mise en oeuvre des politiques publiques dans les domaines de la connaissance, la préservation, la gestion et la restauration de la biodiversité des milieux terrestres, aquatiques et marins.Dans ce cadre, l'AFB contribue à la connaissance et à la surveillance de l’état des eaux et du fonctionnement des milieux aquatiques. Il participe notamment à la protection et la gestion des poissons migrateurs.Les services territoriaux de l'AFB participent au recueil et la valorisation des données sur l’état des milieux et des espèces, apportent leur appui technique aux services de l’État et aux gestionnaires de l’eau, mènent des actions de contrôle des usages et apportent un appui technique aux services de police de l’eau.La délégation interrégionale Bretagne-Pays de Loire est fortement impliquée dans le domaine des poissons migrateurs. Elle contribue à la réalisation d’actions d’acquisition de connaissances sur les espèces (suivi des captures, indices d’abondance, comptage frayères, …) et le milieu (descriptif d’habitat, inventaire d’ouvrages, …). Les services départementaux et « l’équipe spécialisée migrateurs » interviennent non seulement en matière de police et de lutte contre le braconnage, mais aussi d’un point de vue technique, notamment en ce qui concerne l’aménagement d’obstacles à la migration.