Pressions et menaces qui pèsent sur l'anguille

L'anguille fait partie des espèces grandement menacées par les activités humaines. "Le stock ne se situe plus dans les limites biologiques raisonnables" (avis du CIEM, Règlement anguille).

L'espèce étant encore présente dans la plupart des cours d'eau bretons, il est difficile de croire qu'elle est réellement menacée. Pourtant, les quantités observées chutent sévèrement depuis les années 1960 sur l'Europe entière.

Plusieurs activités anthropiques sont à l'origine de cette chute.

Les différents modes de pêche touchent tous les stades de développement des anguilles :

 

 

les civelles, les anguilles jaunes et les anguilles argentées sont exploitées par les pêcheries.

 

 

Anguille dans des filets

 

Anguilles jaunes dans un filet

 

 

Barrage du Frémur_FishPass

 

Les activités humaines ont des effets sur l'état des milieux.

 

Et, par conséquent, sur leur capacité à accueillir les espèces.

 

Les menaces qui pèsent sur l'anguille sont multiples.

 

Dégradation des milieux, barrages et pêcheries ne sont pas les seules pressions.

 

 

Le changement global du climat a de nombreuses conséquences sur les migrateurs amphihalins.