Catégorie parente: L'anguille
Catégorie : Connaître l'anguille

Dessin Anguille A.Filleul

 

Description

L'anguille est un poisson de forme allongée, au corps cylindrique dans sa partie antérieure et aplati latéralement dans sa région caudale. Sa silhouette rappelle celle du serpent, d'où son nom (du latin anguis, le serpent).

 

Son corps est recouvert de petites écailles et d'un abondant mucus qui la rendent difficile à saisir. Ses longues nageoires dorsale et ventrale qui se rejoignent au niveau de la queue sont insérées en arrière des nageoires pectorales (caractéristique de la famille des Anguillidés).

 

Répartition et évolution

L'anguille d'Europe (Anguilla anguilla) fait partie de la famille des anguillidés qui ne compte qu'un seul genre et 15 espèces différenciées par le nombre de vertèbres et la disposition des dents. Les membres de cette famille sont dispersés sur les différentes mers tropicales et tempérées du globe excepté le Pacifique Est et l'Atlantique Sud.

 

Répartition de l'anguille d'Europe

 

 

 

 

     Aire de répartition de l'anguille d'Europe (Adam, 1997)

 

 

 

 

 

Biologie

L'anguille est un migrateur amphihalin qui se reproduit en mer contrairement aux autres amphihalins présents en Bretagne. De ce fait, il s'agit d'un amphihalin thalassotoque.

 

A leur naissance, les anguilles ne ressemblent pas à leurs parents. Il s'agit de larves appelées leptocéphales (= tête plate) en forme de ruban. Elles sont donc aplaties latéralement, transparentes et mesurent environ 5mm. Cette forme aplatie leur permet de traverser l'océan portées par les courants. La traversée dure entre 1 et 2 ans au cours desquels elles se nourrissent de plancton.

 

 

Leptocéphale genre Anguilla (Eric FEUNTEUN, MNHN)

 

 

PHOTO_Civelles_GuérineauFDPPMA35

A l'approche du continent, les larves leptocéphales prennent la forme de petites anguilles transparentes. On les désigne alors sous le nom de civelles, ou pibales. Elles mesurent de 5 à 6 cm.

 

Sous l'effet de la lumière, elles vont se pigmenter et commencer à s'alimenter et à nager. Elles deviennent alors des anguilles jaunes solitaires qui se sédentarisent dans les eaux douces ou les estuaires pendant plusieurs années.                                                                                                       Civelles

 

L'adulte peut vivre en eau douce pendant 10 à 20 ans pour les femelles. A l'automne généralement, lorsqu'elle a accumulé suffisamment de réserves, l'anguille jaune se métamorphose en anguille argentée. Ses yeux grossissent pour se préparer à la vie marine obscure, sa robe devient sombre sur le dos et argentée ventralement pour mieux se confondre dans son environnement. Une ligne latérale sensitive ponctuée de neuromastes (points noirs) apparaît.

 

Points noirs d'anguille argentée (IAV)

 

 

 

 

 

Neuromastes (points noirs) sur la ligne latérale d'une anguille argentée

 

 

 

 

 

 

 

L'anguille argentée descend alors les cours d'eau avec les premières pluies pour joindre l'océan. Elle poursuit son périple sur près de 6 000 km d'Est en Ouest à travers l'Atlantique afin d'atteindre les sites de reproduction.

 

         Anguille jaune_FNPF            Anguille argentée (Erci Feunteun, MNHN)

                   Anguille jaune                                                    Gros œil de l'anguille argentée

 

Les géniteurs rejoignent la mer des Sargasses, située au Sud-Est de la Floride, en 4 à 6 mois. Grâce à un important stock de graisse (20% de la masse corporelle), les mâles et les femelles jeûnent pendant la traversée. Bien qu'elle n'ait jamais été observée, il semblerait que la reproduction ait lieu à des profondeurs de 400 à 700 mètres et que le pic se produise en mars. On estime à environ 1 million d'œufs en moyenne par kg de femelle.

 

Anguille argentée en mer (Erci Feunteun, MNHN)

 

Il est exceptionnel d'observer des géniteurs en mer. Ce cliché a été pris après le marquage d'une anguille argentée. La balise Argos est visible sur le dos en arrière de la tête. Elle est attachée à un flotteur qui permet de récupérer la balise lorsque le poisson meurt.

 

Le marquage des géniteurs en mer permet depuis peu de connaître leurs trajectoires et leurs déplacements au sein de la colonne d'eau. Les premiers résultats mettent en évidence un fait nouveau : les déplacements nyctéméraux entre 200 et 800 mètres de profondeur chaque jour.

 

 

Agrandir le cycle biologique de l'anguille

 
 
Son mode de vie benthique, la durée relativement longue pour un poisson de sa vie en eau douce et le long jeûne de l'adulte en mer font que cette espèce est particulièrement exposée aux polluants des eaux douces.
 
Lire l'article sur la sensibilité de l'anguille

 

Haut de page

Habitat

Certaines anguilles choisissent de s'établir sur le littoral ou dans les eaux saumâtres alors que d'autres remontent les fleuves, parfois sur des milliers de kilomètres. Elles colonisent tous les habitats aquatiques accessibles depuis la mer.

L'anguille jaune est benthique. Elle s'abrite entre les cailloux et dans les anfractuosités du substrat (racines, branches, etc.). Elle se déplace sur le fond des cours d'eau et des plans d'eau et est capable de ramper sur divers substrat. L'anguille jaune peut survivre hors de l'eau grâce à son abondant mucus et à sa cavité branchiale protégée de la déshydratation par un orifice branchial étroit. Toutefois, elle ne tarde pas à rejoindre les milieux aquatiques ou humides les plus proches.

L'anguille jaune est surtout active la nuit, notamment pour s'alimenter.

Régime alimentaire

L'anguille est un prédateur. Son alimentation est composée de larves d'insectes, de petits crustacés et de petits poissons. En milieu marin, elle consomme également des vers enfouis dans la vase.

 

 

Télécharger la fiche complète de description de l'anguille européenne (S. Collin, 2010)

Télécharger la brochure "Sciences et gestion" de l'anguille européenne (Tour du Valat, 2013)

 

Voir la vidéo l'anguille sur le Léguer - Documentaire réalisé par Eau et Rivières de Bretagne et Tébéo avec la participation de Jimmy Dorey, Aquarium des Curieux de la Nature à Belle Isle en Terre

 

Tébéo - Chronique nature du 17.05.11 (Léguer et anguille) from Eau & Rivières de Bretagne on Vimeo.

 

 


 

Sa popularité lui vaut quelques expressions :

S'il y a "anguille sous roche", c'est qu'on vous a caché quelque chose ! Telle l'anguille présente mais invisible !

"Rompre l'anguille au genou" : l'anguille symbolise la ruse, l'astuce qu'on ne peut vaincre par la force brutale.

"Prendre l'anguille par la queue", c'est faire le contraire de ce qu'il faudrait pour parvenir à ses fins

"Echapper comme une anguille" : être agile et insaisissable

 

Références bibliographiques :

 

Livre_Anguille-européenne

 

 

  "L'anguille européenne, indicateurs d'abondance et de colonisation"

  G. Adam, E. Feunteun, P. Prouzet et C. Rigaud, coord.

  Editions Quae, 2008 (ISBN : 978-2-7592-0085-6)

 

 

 

 

 

 

 

Livre_Poissons-de-mer

 

 

  "Poissons de mer, guide scientifique à l'usage des pêcheurs de France et d'ailleurs"

  A. Filleul

  Editions Larivière, 2001 (ISBN : 2-914205-20-1)